Rubis, saphirs, émeraudes : mieux rêver la couleur !

Article | Publié le 24 septembre 2018 Parution originale dans  - Boom! Magazine des Quincados , PRINTEMPS 2018

Jocelyne Rouleau
Jocelyne Rouleau
Gemmologiste Diamantaire

Sur le marché, on observe des pierres naturelles (trouvées dans la nature) ou synthétiques (fabriquées en laboratoire).

Lors d’un achat, le principal critère de sélection, c’est la couleur.

Les rubis, saphirs et émeraudes sont très souvent traités pour améliorer cette fameuse couleur et aussi la transparence… L’intensité des traitements (chauffage, irradiation, remplissage) vient affecter la valeur. Une très belle pierre non traitée vaut beaucoup plus cher que son apparente jumelle traitée…

Rubis et saphir : frère et soeur
Les deux sont de la famille des corindons. Il existe dans la nature des saphirs de toutes les couleurs (rose, vert, jaune, violet, orangé) sauf le rouge… Lorsque le saphir est rouge, il s’appelle rubis!

Résistant bien aux rayures (9/10) et peu cassants, le rubis et le saphir se portent facilement au quotidien sur une bague.

Le Rubis
Le rouge le plus recherché s’appelle sang de pigeon – rouge franc légèrement teinté de bleu.Le rouge ne doit pas se nuancer de violet ou d’orangé. Trop foncé, le rubis devient brunâtre.
Trop pâle, il devient rose…

La meilleure couleur rappelle le feu rouge d’un arrêt de circulation.

Les rubis du Myanmar sont, en principe, les plus cotés. L’ensemble de la production se fait au Sud-Est asiatique (Thaïlande, Vietnam, Cambodge, Sri Lanka)

Le Saphir
Naturellement, le saphir bleu est le plus connu. La couleur doit être homogène. Le bleu bleuet (Cachemire) ou bleu outre-mer (Birmanie) demeurent des classiques. Les saphirs foncés, sans transparence (bleu noir – typique de l’Australie) ont très peu de valeur.

L’Émeraude
L’émeraude est l’une des pierres les plus rares. Plus le vert est intense, vif et homogène plus elle vaut cher, quelle que soit son pays d’origine. Les connaisseurs réfèrent à la couleur de l’herbe du printemps. Les verts pâles et les verts bouteilles sont peu recherchés. La plupart des émeraudes présentent des givres (particularité de cristallisation) appelés jardins de l’émeraude.

Les principaux pays producteurs sont la Colombie, le Brésil et la Zambie.

Résistant bien aux rayures (7,7/10), l ’émeraude est fragile à la cassure. On doit donc la traiter avec amour!

Vrai ou faux ?

Les pierres véritables (genuine en anglais) sont des pierres naturelles.
FAUX
Cette appellation porte à confusion car la pierre est vraie mais… fabriquée en laboratoire à partir des mêmes éléments chimiques. L’expression pierre d’origine naturelle évite la déception.

Le terme émeraude évoque uniquement la couleur verte.
VRAI
En croisière ou ailleurs, si on vous offre une émeraude ex : rose, sachez qu’il s’agit probablement d’un béryl rose appelé morganite. En effet, l’émeraude fait partie de la famille des béryls.

Les éclairages de bijouteries sont parfaits pour observer les pierres.
FAUX
La lumière du jour permet de mieux apprécier la couleur et la brillance réelle d’une pierre.

Acheter une pierre de qualité n’est pas un gage d’investissement.
VRAI
La loi de l’offre et de la demande prévaut ici comme ailleurs. Se rappeler que lors d’achat impulsif – encan d’hôtel ou voyage à l’étranger, le consommateur a peu de recours.